jeudi 24 novembre 2011

Développer l’empathie chez les enfants pour contrer l’égocentrisme, l’intolérance, le mépris, le rejet et l’intimidation.

On parle beaucoup de respect dans notre société. C’est un mot utilisé un peu à toutes les sauces. Quoi faire pour amener les enfants à se respecter? Pour moi, le respect passe par le développement d’une attitude de base : l’empathie. Respecter les autres, ça s’apprend, ça se développe dès le jeune âge.

C’est quoi l’empathie? C’est la capacité de comprendre ce que ressent l’autre, de se mettre à la place de l’autre. C’est se décentrer de soi-même et constater que l’autre aussi a des besoins.

L’empathie suppose une attention à l’autre, une écoute attentive et un respect de ce que la personne est. Elle suppose aussi partage, entraide et coopération. Quand j’ose me mettre à la place de l’autre, j’ai un autre regard et cette autre perspective m’amène à changer certains comportements.

Le contraire de l’empathie c’est l’égocentrisme qui amène l’intolérance, le mépris, le rejet, l’intimidation et la violence.

Tout au long du programme éducatif À la découverte de soi, cette attitude est travaillée. Quand je suis en ateliers avec les enfants, ces derniers doivent s’évaluer sur une échelle de 1 à 5 à chaque rencontre sur cette attitude. Cette évaluation leur permet de conscientiser les gestes posés, sont-ils empathiques ou non?

Le développement de l’empathie chez l’enfant s’observe par des comportements précis. Faites avec votre enfant le test suivant et travaillez avec lui les comportements où il a obtenu le moins de points.

Consignes pour l’enfant :
  • 1. Lis chaque énoncé.
  • 2. Place un X dans la case appropriée en suivant la légende suivante :
    • 1. Rarement
    • 2. Souvent
    • 3. La plupart du temps
  • 3. Quand tu as terminé, compile tes résultats. Pour chaque attitude, calcule 1 point à chaque fois que tu as coché «rarement », 2 points à chaque fois que tu as coché « souvent » et 3 points à chaque fois que tu as coché « la plupart du temps ».

Suis-je empathique? 1 2 3
Je suis attentif aux autres. Je fais attention aux autres dans mes gestes et mes paroles.
J’écoute l’autre attentivement jusqu’au bout.
Je me mets à la place de l’autre; j’essaie de comprendre la situation que l’autre vit.
Je suis sensible aux émotions de l’autre. Je suis capable de ressentir ce que l’autre ressent. Je suis capable d’identifier les émotions de l’autre sur son visage, dans son corps.
J’aide les autres. Je coopère.
Je comprends que les autres peuvent faire des erreurs.
Je respecte le choix de l’autre, ce qu’il décide.
Je ne juge pas les autres, les situations que l’autre peut vivre.
Je partage des objets, mes idées, mes opinions, mes émotions, etc.
Je respecte chaque personne : je ne rejette pas, je ne méprise pas, je ne donne pas de coups. Je respecte les objets qui appartiennent à quelqu’un d’autre.
Total __/30

Analyse tes résultats et fixe-toi un défi :
Ton empathie est
1 à 15 : peu développée
16 à 25 : assez développée
26 à 30 : très développée

Aucun commentaire:

Publier un commentaire