mardi 27 mai 2014

Cultiver la joie… un apprentissage!


De nombreuses recherches sur le fonctionnement du cerveau nous permettent de mieux comprendre ce qui entoure les émotions.
L’amygdale, située à la base du cerveau dans le système limbique, est la principale structure du cerveau émotionnel et assure la mémoire émotionnelle. Elle a des connexions neuronales avec la plupart des régions du cerveau et a le pouvoir de monopoliser les ressources de celui-ci. De plus, l’amygdale est plus sensible aux émotions négatives et a tendance à les capter plus vite.

Pour renverser la vapeur et être capables de  gérer les émotions négatives afin qu’elles ne prennent pas le pouvoir sur notre vie, nous devons nous placer dans des situations capables de générer des états émotionnels positifs. Ainsi, nous sollicitons notre cortex préfrontal gauche, siège de nos émotions positives, permettant, de cette manière, d’inhiber l’amygdale.

Cette clarification s’impose pour expliquer l’importance d’apprendre à l’enfant dès son jeune âge à cultiver les moments de joie chaque jour et à ne pas alimenter les émotions négatives.

La première action à poser, dans ce sens, est d’élargir son vocabulaire de la joie : est-il heureux, content, ravi, enthousiaste, satisfait, fier, confiant, assuré, calme, positif, de bonne humeur, euphorique? A-t-il le goût de rire, de sourire, de s’esclaffer, de se délecter, de goûter? En ayant un vocabulaire plus large, il sera plus en mesure d’identifier les moments de joie qu’il vit.

Par la suite, dans un moment privilégié, soit à l’heure du coucher ou à l’heure du souper, lui demander d’énumérer ou raconter brièvement les moments qui ont été sources de joie dans sa journée : regarder, jouer, sourire, partager, apprendre, recevoir, visiter, etc. Lui faire prendre conscience qu’il y a beaucoup de ces moments ordinaires qu’il peut vivre de manière extraordinaire. S’il est plus vieux, il peut avoir un journal intime et y inscrire quotidiennement tous ses moments de joie qu’il pourra vous partager par la suite. Quel beau moment privilégié avec son enfant!

En cultivant la joie dans son quotidien, votre enfant ne pourra que récolter le bonheur!

« Ne corrige pas le mauvais mais augmente le bon, il absorbera le mauvais. » Gitta Mallaz


Danielle Savard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire